Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels
Se connecter
Sections
Vous êtes ici : Accueil Les travaux du Réseau Etude "Océan et Société 2030"

PENSER NOTRE AVENIR EN LIEN AVEC LA MER

Les neuf Grands Défis du Réseau PROSPER

Au moment où l’Etat installait le Comité spécialisé pour la recherche marine, maritime et littorale (COMER) dont les premiers travaux devaient porter sur la place de la recherche dans la stratégie nationale pour la mer et le littoral -que le Gouvernement prévoyait d’adopter en 2014-, il a semblé utile au Réseau PROSPER de faire connaître largement les résultats d’une démarche prospective qu’il a menée en 2013, débouchant sur un référentiel original destiné à « renouveler la manière de penser les questions d’avenir en lien avec la mer ».

A l’automne 2012, l’attention du Réseau PROSPER était attirée sur le grand morcellement des approches relatives à la sphère marine, peu propice au renouvellement des thématiques de recherche héritées du passé, alors que s’accéléraient à la fois la prise de conscience de l’intérêt majeur des écosystèmes marins pour l’humanité, et les affrontements inter-étatiques pour des espaces devenus stratégiques. Les conflits territoriaux en mer de Chine, la revendication des fonds marins arctiques par différents pays ou les négociations autour des quotas de pêche en étaient autant d’illustrations.

Ce constat a conduit le Réseau PROSPER, avec l’appui de Futuribles et le soutien financier de l'Ifremer, à entreprendre une démarche d’exploration prospective globale, visant à remettre à plat l’ensemble des questions d’avenir liant les océans et les sociétés à l’horizon 2030. L’objectif était de fournir à la communauté scientifique des clés de lecture globale, lui permettant de réexaminer la pertinence de ses priorités sur la base d’une vision renouvelée des grands défis en lien avec la mer, auxquels elle doit contribuer à apporter des réponses.

..

Une démarche originale

Il existe de nombreuses études sur les océans, les mers et les littoraux marins, mais elles sont le plus souvent abordées par discipline ou par enjeu : changement climatique, ressources vivantes, ressources minérales, biodiversité, pollution, sécurité maritime, risques technologiques… Très peu d’entre elles traitent de l’ensemble, dans une vision globale et prospective de cet espace.

Dans ce contexte, plutôt que de produire des contenus d’expertise nouveaux (pour lesquels il n’avait d’ailleurs aucune légitimité), le Réseau PROSPER s’est appliqué à concevoir un cadre de pensée global sur les questions marines, apte à remettre en perspective tous ces travaux spécialisés existants.

Ainsi, l’originalité du travail du Réseau PROSPER n’est pas d’avoir produit de nouveaux contenus, mais d’avoir proposé un contenant permettant à chacun de replacer ses savoirs sur la mer dans un cadre systémique, leur conférant un sens nouveau et partageable avec l’ensemble des acteurs concernés par les questions marines, et facilitant ainsi l’ouverture du débat sur les priorités pour la recherche.

...... Télécharger la fiche décrivant la démarche du Réseau PROSPER

..

La structuration du champ d’exploration prospective

Pour construire ce cadre de pensée sur les questions marines, le Réseau PROSPER a croisé deux approches : une approche de prospective sociétale globale (donc non spécialisée sur la mer), explorant les tendances, besoins et attentes de la société à l’horizon 2030 à travers la compilation d’un ensemble de rapports marquants à caractère prospectif (ONU, OCDE…), et une approche par domaines d’activité maritime, selon une segmentation issue des Assises de la mer (figure ci-contre).

La compilation des rapports globaux à caractère prospectif a permis de dresser une liste de tendances d’évolution mondiale, qui ont été rapportées à neuf grandes fonctions sociétales (nourrir, sécuriser, habiter, soigner…). Pour chacune de ces fonctions sociétales, on a examiné l’impact des tendances d’évolution mondiale identifiées sur les onze domaines d’activité maritimes retenus. Des tableaux de travail très détaillés ont ensuite été synthétisés dans des « fiches d’exploration prospective ».

...... Télécharger les fiches d’exploration prospective

Pour permettre une vision d’ensemble sur ce champ d’exploration prospective, un second étage de synthèse a été produit, sous la forme d’un tableau récapitulatif. Ses colonnes correspondent au neuf fonctions sociétales, ses lignes aux onze domaines d’activité maritime. Dans chaque case, un libellé court résume ce qui figure dans la fiche correspondante.

La vision synoptique procurée par ce tableau a permis d’explorer les proximités qu’il pouvait y avoir entre les différentes cases (ou au contraire leurs différences), et de faire apparaître, par essais successifs, neuf regroupements renvoyant à des Grands Défis de société en lien avec la mer à l’horizon 2030.

...... Télécharger le tableau synoptique

..

Les neuf Grands Défis du Réseau PROSPER

Les neuf Grands Défis ainsi définis n’ont rien d’innovant ni de révolutionnaire en soi : toutes les idées qu’ils contiennent ont déjà été formulées à un moment ou un autre, dans différents contextes et par différents
acteurs. La valeur nouvelle qu’ils apportent repose sur la traçabilité de leur élaboration et la lisibilité de leur contenu dans un cadre systémique. D’une part l’examen du tableau synoptique montre qu’à eux neuf, ils couvrent la totalité du champ de l’exploration prospective, d’autre part chacun peut observer quels sont les éléments prospectifs du tableau qui leur ont donné naissance. L’ensemble constitue ainsi une matière vérifiable, amendable, appropriable.

L’objectif du Réseau PROSPER est d’ailleurs que l’ensemble des acteurs concernés par les questions marines (et pas que les chercheurs) s'en saisissent, se l’approprient et en fassent bon usage, chacun dans le cadre de ses responsabilités propres.

Dans le travail conduit par le Réseau PROSPER, chacun de ces Grands Défis a été illustré par deux problématiques d’avenir importantes. Ces problématiques entrent un peu plus dans le détail des tendances d’évolution qui soulèvent des questions auxquelles il faut s’atteler dès aujourd’hui.

Télécharger la fiche décrivant les Grands Défis et les problématiques d’avenir les illustrant

..


Le groupe de travail

Les travaux décrits ici ont été conduits dans le cadre d'un groupe de travail spécifique, mis en place au sein du Réseau PROSPER.

Co-animateurs du groupe de travail :
Denis Lacroix (IFREMER), Véronique Lamblin (Futuribles), Bernard David (CEA)

Participants :
Nicolas de Menthière (IRSTEA), Halvard Hervieu (CGDD), Antoine Guigon (ONERA), Gilles Ragain (CNES), Emmanuelle Jannès-Ober (IRSTEA), Marie de Lattre-Gasquet (CIRAD), Françoise Potier (IFSTTAR).